Cliquez pour écouter le texte en surbrillance! Fonctionne Discours G
itenfrdeptes

Partagez notre contenu !

Toute personne souhaitant participer à ces initiatives peut appeler ce numéro. 06.39737681 ou contactez-nous par email Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

La lampe perpétuelle ou du mercredi


Qui d'entre nous n'a pas allumé une bougie au moins une fois
devant une statue de la Vierge ou d'un Saint ?
Dans la Pieuse Union du Transit de San Giuseppe depuis des décennies
il y a l'initiative de la « lampe perpétuelle ou du mercredi » en l'honneur de saint Joseph. La signification symbolique de la lampe est étroitement liée à la symbolique de la lumière. Le Christ lui-même se définit comme la synthèse de la lumière : Il est « la lumière du monde, celle qui éclaire tout homme qui entre dans la vie ».
Dans la coutume de la « Lampe de Saint Joseph », les fidèles qui s'associent à cette initiative de la Pieuse Union veulent exprimer un acte de confiance en la bonté de Dieu et en l'intercession de Saint Joseph et témoigner de la vigilance de leur la foi à travers le symbole de la lumière. Dans l'Évangile, Jésus utilise des paraboles pour expliquer comment la lampe allumée dans la maison est l'image de celui qui veille, qui est prêt à exécuter les suggestions de l'Esprit sans crainte ni anxiété causées par l'obscurité. Il nous semble beau de souligner comment dans la parabole de la pièce perdue (Lc 15,8s) - où est représenté l'amour de Dieu pour les perdus, un Amour qui cherche et qui pardonne - la femme éclaire toute la maison avec une lampe ; de la même manière le Seigneur avec sa lumière
il est prêt à chercher et à embrasser le pécheur atteint dans les ténèbres les plus profondes de son péché. Une autre parabole est celle des vierges folles et des vierges sages avec leurs lampes à huile :
c'est un appel à être vigilant pour qu'avec les yeux de la foi nous puissions remarquer Jésus passant dans nos vies.
Une autre note sur la lampe allumée est donnée par l'image de l'Apocalypse, lorsqu'elle compare l'église à une lampe qui éclaire le chemin de la communauté. On oublie trop souvent que saint Joseph a été déclaré par le magistère pontifical « Patron de l'Église universelle », cette Église qui est « lumière du peuple », « mère et maîtresse » de toute l'humanité. La lampe en l'honneur de Saint Joseph, Patron des mourants, peut aussi être définie comme une « fleur qui ne se flétrit pas » pour les chers défunts. Il y a des gens qui ont payé une redevance pour que la « lampe perpétuelle » brûle perpétuellement devant la statue de Saint Joseph. D'autres personnes souhaitent qu'une lampe soit allumée à Saint-Joseph tous les mercredis de l'année ou juste un mercredi par mois, ou tous les jours pendant un mois entier.

Cliquez pour écouter le texte en surbrillance! Fonctionne Discours G