Cliquez pour écouter le texte en surbrillance! Fonctionne Discours G
itenfrdeptes

Partagez notre contenu !

Journée mondiale des malades 2020 à Calcutta

par Angelo Forti

En cette Journée mondiale des malades, Jésus invite chacun à la source de la joie. En effet, cette année, le slogan est un verset de l'Évangile de Matthieu où Jésus dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et opprimés, et je te donnerai du rafraîchissement". La ville de Calcutta a été choisie pour accueillir cette année la Journée, scène de la charité chrétienne héroïque dont Mère Teresa a été témoin et expérimentée.

Le romancier Dominique Lapierre dans son livre La Cité de la joie décrit une expérience qu'il a vécue dans un bidonville de Calcutta.

Lapierre, qui a vécu une expérience exceptionnelle de service à cette population auprès de Mère Teresa, a été frappé par le mode de vie des habitants de ce quartier très pauvre de Calcutta. Cette population, bien que vivant de rien, dans une extrême pauvreté, remerciait Dieu pour le peu qu'elle avait – parfois c'était juste le souffle pour respirer ! – et a fait preuve d’une sérénité extraordinaire.

Dominique Lapierre a déclaré avoir changé les noms des personnages du roman mais la substance des faits racontés correspond à la réalité et Mère Teresa est la protagoniste.

Son cœur, ses mains, en effet, ont conçu cette cathédrale d'amour dans laquelle chacun se sent aimé et chante la joie de vivre.

De son vivant, Mère Teresa a écrit : « Si jamais je deviens une sainte, allant au ciel, je serai certainement une sainte des ténèbres. Je serai continuellement absent du Ciel, j'irai partout pour allumer la lumière à ceux qui vivent dans les ténèbres."

On a dit à juste titre que «si la lumière est la même pour chacun, la nuit est toujours différente pour chacun de nous». Au cours de la maladie, toujours et en tout cas, l'ombre de la peur descend sur nous, la fatigue devient notre compagnon de voyage et la pause dans la solitude perdue devient une invocation. Cependant, c'est une expérience de vie dont celui qui souhaite connaître le sens de la vie doit devenir un allié de sa douleur pour en ressortir régénéré pour le mieux. En fait, chaque souffrance cache une graine de bénédiction que nous devrions essayer d’embrasser pour révéler le fruit de la bénédiction que Dieu a enfermé dans cette coquille de souffrance.

Le verset de Jésus : « Venez à moi » s'adresse en particulier à ceux qui se sentent ruinés dans la vie, à ceux qui sont fatigués ; cependant, il peut être lu comme la voix du patient lui-même qui désire la proximité, la solidarité, la camaraderie et le partage.

Dans un contexte familial, la souffrance implique à juste titre non seulement les proches, mais aussi les personnels de santé en tant que Samaritains du bien-être physique mais aussi psychologique.

À y regarder de plus près, même la prière qui, dans le silence de la nuit, naît sur les lèvres est la recherche d'un canot de sauvetage qui emmènera le malade sur la terre ferme où il pourra trouver une relation.

Dans la "ville de la joie", Mère Teresa n'a pas attendu qu'on lui amène les malades, mais elle a fait elle-même des pèlerinages aux slams à la recherche de solitudes à combler, de larmes à sécher et de blessures à guérir et de mourants à remettre. l'éternité du bon Dieu.

On raconte qu'un soir, Mère Teresa transporta péniblement une femme rongée par la maladie jusqu'à son refuge pour la nuit.  Elle est arrivée dans ce refuge samaritain, lui a trouvé un lit, l'a nettoyée, a pansé ses blessures et avant de lui dire au revoir, cette femme lui a fait signe : elle voulait lui parler. A voix basse, il lui demanda : "Pourquoi as-tu fait tout ça ?". Mère Teresa a répondu avec amour : « Parce que je t'aime. » Les yeux de cette pauvre femme s'illuminèrent de joie et elle dit : « Répétez-moi. » Peut-être que personne avant Mère Teresa n'avait un mot si nécessaire pour vivre,

L'invitation de Jésus à nous rapprocher de lui pour jouir de la chaleur de son amour nous pousse à être comme de bons Samaritains sur les chemins fatigants de la souffrance pour faire sentir aux gens que Dieu est le Père de tous et Jésus le prouve.

Cliquez pour écouter le texte en surbrillance! Fonctionne Discours G