Cliquez pour écouter le texte en surbrillance! Fonctionne Discours G
itenfrdeptes

Partagez notre contenu !

dans de la Pieuse Union, je les enfants confiés à Saint Joseph forment le groupe des Amis (Hérauts) de Saint Joseph Une invitation aux parents et grands-parents à confier leurs enfants à notre saint patron

de Don Bruno Capparoni

Une page de La Santa Crociata porte le titre Dans la famille de Saint Joseph, avec moi Nomi di ceux qui font ils comptent sur notre Patron ou le remercient pour l'aide reçue. Tout au début se trouve la liste des « Amis de Saint Joseph » ; ce sont des enfants et des adolescents, mais malheureusement peu de noms sont mentionnés. Je voudrais donc prêter une certaine attention à la valeur de cette liste.

Par curiosité (et aussi par "fixation") je suis allé chercher l'histoire de ce groupe, en remontant dans les archives anciennes de La Père noël Croisade (notre mensuel a été fondé en 1915) et voici une première découverte : il y a quelques décennies le groupe d'enfants portait le nom de « Hérauts de Saint Joseph ». Mais il y a aussi une deuxième découverte : ce groupe n'était pas présent dans les premières décennies de la revue, mais seulement à partir de 1946 (la publication fut interrompue à partir de 1942, probablement à cause de la guerre). Un avertissement : ces petites informations historiques ne sont pas tout à fait certaines car mes recherches ont été très courtes et peut-être pourrais-je être contredite après un examen plus approfondi des anciennes années de notre magazine mensuel.

Après tout, ces détails ne sont pas très importants. Ce qui vaut davantage, c'est la nécessité de redécouvrir la confiance des enfants et des jeunes dans le patronage de saint Joseph.

Il faut partir de la première remise d'un enfant au Seigneur, c'est-à-dire de son baptême. C'est le début du voyage d'un homme en compagnie du Seigneur. Et ici, nous avons besoin d'une recommandation (sincère !) aux jeunes parents : les enfants doivent être baptisés, car le baptême les livre aux bras du Seigneur, les inscrit dans le « livre de vie ».

Après le baptême vient la confiance à un saint, à celui dont on porte le nom ; troisièmement vient l'aide ou la consécration à saint Joseph, dont j'écris.

Les parents chrétiens et même les grands-parents ont raison de confier leurs enfants à saint Joseph : c'est un saint « deviné » ! Il fut le protecteur de Jésus dès le sein de Marie et emmena ensuite sa mère avec lui pour ne pas l'exposer à de dangereux soupçons. Il a ensuite protégé l'enfant à Bethléem, lorsqu'il lui a fourni, ainsi qu'à Marie, un abri pauvre mais nécessaire (une étable et une crèche). Il l'a protégé de la persécution d'Hérode et lui a sauvé la vie en Égypte. Il l'a protégé (ou du moins il en avait l'intention) lorsque Jésus, âgé de douze ans, restait seul à Jérusalem et que lui et Marie le cherchaient en « détresse ». Saint Joseph est donc le « protecteur » par excellence, désigné par Dieu !

Voici donc une chaleureuse invitation : recommençons à donner nos enfants et petits-enfants à Saint Joseph en nous inscrivant parmi les « Amis de Saint Joseph ».

Quel est le moment le plus approprié pour cet événement ? Je pense que c'est d'abord au moment du baptême. Vous donnez à Saint Joseph dès le début de votre vie et vous priez le Saint Patriarche de garder votre enfant, comme il a gardé Jésus. Un autre moment pourrait être celui de la Première Communion : parmi les nombreux dons « matériels », celui-ci serait un. joli cadeau « spirituel ». Mais n’importe quel moment peut être bon pour soutenir Saint Joseph. S'il y avait une maladie (à Dieu ne plaise !), la santé de l'enfant était confiée à saint Joseph ; s'il existe une difficulté de quelque nature que ce soit (scolaire, éducative...) c'est une occasion valable d'invoquer le patronage de notre Saint. N’importe quel moment est le bon moment pour confier vos tout-petits à votre protection.

Dans le rapport d'inscription que la Pieuse Union envoie aux enfants et jeunes inscrits parmi les « Amis de Saint Joseph », il y a une belle prière (reproduite dans un encadré ci-dessous) que les enfants feraient bien de réciter de temps en temps. S'ils sont trop jeunes, les parents ou les grands-parents peuvent le faire ; c'est un moyen simple d'apprendre à prier !

Comment puis-je réellement m'inscrire ? Communiquer le nom et le prénom de l'enfant/petit ami par e-mail à associati.piaunion@guanelliani.it ou avec une lettre a: Pia union de Transit di Saint Joseph, via Télésio 4B 00195 Rome, o aussi avec un appel téléphonique au 06.39737681 en indiquant obligatoirement l'adresse où seront envoyés le bulletin et la médaille Saint Joseph. C'est donc une chose simple, comme les choses chrétiennes sont simples, mais celui qui fera ce geste de prière et de soutien en ressentira l'efficacité. Voir c'est croire!

Cliquez pour écouter le texte en surbrillance! Fonctionne Discours G