Cliquez pour écouter le texte en surbrillance! Fonctionne Discours G
itenfrdeptes

Partagez notre contenu !

La lecture est faire germer la vie 

Révérend Don Mario Carrera,

merci, merci mille fois pour le livre qui parle de mon père adoptif car je considère saint Joseph, le saint des saints, ma dévotion pour ce grand m'accompagnera jusqu'à la fin de mes jours. Dans mes chapelets, chaque décennie, je lui dis de prier pour moi et pour les mourants, je suis sûr qu'il m'écoute.

En parlant du livre que j'ai reçu hier soir, j'ai commencé à le lire. J'ai hâte de le reprendre pour aller au fond des choses et ainsi augmenter un capital de nouvelles et de sentiments qui ont donné de la joie, des inquiétudes et un engagement pour la sauvegarde de ce Fils que le Créateur lui avait confié en "garde". Il ne sera pas facile d'imiter un grand homme comme saint Joseph, mais le bon Dieu accepte la bonne volonté.

Sincèrement.

Rina Pinna (Ploaghe)

Chère Madame Rina,

Je vous remercie pour votre attention affectueuse et je suis heureux que la lecture de notre magazine puisse également être imaginée - et j'en suis convaincu ! - comme un vent qui transporte le pollen divin de la fertilité dans le souffle de l'âme. Le vent de la lecture soulève, emporte et nettoie tout ce qui pourrait ralentir le développement de la graine.

La proximité des sentiments favorise le désir d'imitation et féconde les racines de la sève divine qui coule dans nos veines de baptisés et sculpte l'image granitique de la sainteté.

Que saint Joseph entretienne le désir de son imitation et nous jouirons tous d'aubes lumineuses pour des jours paisibles.


Saint Joseph comme toujours pourvoyeur 

Cher Don Mario,

J'écris pour exprimer ma gratitude à Saint Joseph qui m'a aidé dans de nombreux moments difficiles de ma vie. Il y a des années, je me suis retrouvé dans une situation de grande difficulté économique, telle que je n'étais pas en mesure d'acheter les produits de première nécessité et de payer les services publics. Je me tournais chaque jour avec foi vers ce cher saint Joseph et son aide ne tarda pas à arriver. J'ai rencontré un prêtre qui m'a aidé à faire l'épicerie et à payer les dépenses du ménage. Maintenant je reçois une petite pension qui me permet aussi de faire une petite offrande de remerciement pour l'aide reçue et aussi d'adhérer à la Pieuse Union du Transit de Saint Joseph.

Margherita (Caravage - BG)

Chère Marguerite,

son témoignage réitère la certitude que dans la vie personne n'est seul et que Dieu envoie ses « anges de chair » pour nous soutenir dans les moments sombres et difficiles de notre vie.

Elle, Marguerite, vit à l'ombre du sanctuaire marial appelé "source", car là est la source de la miséricorde, de la confiance et de la certitude que Dieu, de cette source, offre non seulement de l'eau, mais aussi ce qui est nécessaire à la vie physique et spirituel : une compagnie d'amis pour remplir de vie la solitude, une caresse pour raviver une déception, une parole de réconfort pour traiter le deuil et de la lumière pour dissiper les moments sombres de la vie.

En ce qui concerne les informations, je tiens à vous informer que pour vous inscrire à notre Pieuse Union du Transit de Saint Joseph, il vous suffit de communiquer par écrit vos nom, prénom et adresse.

La Direction enverra le formulaire d'inscription correspondant.

Concernant les Saintes Messes à célébrer après votre décès, je vous informe que la Pieuse Union en accepte l'engagement en célébrant (chaque fois et, humainement, le plus tard possible) dès l'annonce de votre décès, des Saintes Messes.

J'invoque la Protection de Saint Joseph sur vous et sur ceux qui vous sont chers.

Je vous salue et bénis ceux qui partagent nos sentiments de confiance envers saint Joseph.

Cliquez pour écouter le texte en surbrillance! Fonctionne Discours G